Construction

Le béton et les éléments préfabriqués en maçonnerie

En matière de construction de bâtiment, les entreprises de maçonnerie font appel à divers matériaux pour la réalisation des gros œuvres. Parmi ces matériaux, le béton est couramment utilisé. Mais c’est un matériau qui a le défaut d’être lourd. Des alternatives sont actuellement disponibles pour les travaux de maçonnerie. Ces travaux consistent à assembler les matériaux de construction pour donner forme à une construction selon un plan bien défini.

Le béton, ce qu’il faut savoir : composition et dosage 

Le béton est parmi le matériau couramment utilisé. C’est par définition un matériau composé de granulats et de ciment selon un dosage bien précis. Une entreprise de maçonnerie peut utiliser des granulats naturels comme le sable et les gravillons. À côté, il y a les granulats artificiels appelés « le laitier ». En ce qui concerne les ciments, le marché offre de nombreux choix. En effet, nombreux sont les types de ciment disponible, dont le ciment pouzzolanique, le composé, le haut fourneau, le portland artificiel et le portland composé.

Pour améliorer les propriétés physiques du béton, les professionnels comme cette entreprise de maçonnerie dans le 82 rajoutent à la composition des fibres textiles, de la matière plastique ou des copeaux de bois. Certains adjuvants spécifiques sont aussi utilisés pour renforcer la capacité du béton à améliorer son étanchéité ou à accélérer sa prise.

Selon le dosage des composants, il y a plusieurs types de béton.

Les formulations des composants varient suivant la densité recherchée et le procédé de fabrication.

Le béton léger est un béton qui a pour densité de 300 kg/m3 environ. Le béton dit « cellulaire » a une densité autour de 650 kg/m3. Le béton dit traditionnel a une densité de 2200 kg/m3. Ce qu’on appelle béton bitumineux a une densité de 2350 kg/m3 et le béton dit armé a une densité de 3000 kg/m3.

Les alternatives au béton : les éléments préfabriqué

En vue d’accélérer une construction ou un ouvrage, les entreprises de maçonnerie peuvent recourir à des éléments préfabriqués préalablement et qui seront posés et assemblés pour la réalisation d’une structure d’un ouvrage.

Les éléments de structure préfabriqués peuvent être des éléments horizontaux et des éléments verticaux.

Parmi les éléments horizontaux, il y a la prédalle, le plancher à poutrelle et entrevous, le plancher alvéole, la poutre.

La prédalle se présente sous forme de plaque dont l’une des faces est lisse tandis que l’autre face est rugueuse. La prédalle comprend deux couches. Il y a une couche de béton, puis une autre couche, avec une armature et/ou un treillis raidisseur. Sur la partie supérieure de la prédalle, l’armature est à moitié apparente. Cette face supérieure va recevoir une couche de béton pour atteindre l’épaisseur voulue du plancher.

Le plancher à poutres et entrevous sont deux éléments complémentaires, mais ce sont aussi des structures préfabriquées. Pour la construction d’un plancher, des poutrelles préfabriquées sont disposées en parallèle et entre elles sont placés les entrevous. Une couche de béton est écoulée pour les recouvrir et les solidariser.

Le plancher alvéolé. En vue d’alléger le poids d’un plancher, une entreprise de maçonnerie peut recourir à un plancher alvéolé. Les espaces creux sur ces plaques peuvent varier entre 30 et 50 % de la surface. En effet, ce sont des plaques confectionnées avec du béton armé ou avec du béton précontraint.

La poutre est un des éléments qui va répondre aux contraintes physiques en termes de poids, ainsi qu’aux diverses contraintes architecturales. Éléments principaux de l’ossature d’un bâtiment, les poutres préfabriquées se présentent sous forme de T ou de I. Les sections sont variables. Les poutres peuvent aussi se présenter sous forme de panne.

Parmi les éléments de structure verticaux, il y a le prémur, la colonne.

Le prémur est un élément composé de 2 panneaux placés en parallèle et dont à l’intérieur se trouve un espace avec une armature qui sera par la suite recouvert de béton. Les panneaux sont reliés entre elles à l’aide de poutres à treillis.

La colonne, autre élément de structure vertical, reçoit les charges provenant de la toiture ou de la dalle pour les transmettre aux fondations. De forme rectangulaire ou circulaire, cet élément est fabriqué soit avec du béton armé soit avec du béton précontraint.

 

Voir plus
Close